Les matériels et équipements de protection contre l’amiante ne sont pas des produits comme les autres. La sécurité de leurs utilisateurs est essentielle. Pour la préserver, la loi fixe des obligations en termes de maintenance. Récemment, les réglementations se sont d’ailleurs renforcées, notamment pour les appareils de protection respiratoire. Rappelons que tout manquement de l’employeur à son obligation de sécurité engage sa responsabilité pénale.

CHOIX, ENTRETIEN ET VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

L’arrêté du 7 mars 2013 concernant le choix, l’entretien et la vérification des équipements de protection individuelle utilisés lors d’opérations comportant un risque d’exposition à l’amiante impose aux entreprises que les appareils de protection respiratoire soient adaptés aux conditions des opérations ainsi qu’à la morphologie des utilisateurs via la réalisation de « fit-tests » (essais d’ajustement).

Les utilisateurs doivent également être formés aux règles d’entretien et d’utilisation des appareils de protection respiratoire (APR).

Les conditions de nettoyage, de rangement, d’entretien et de maintenance des appareils doivent être conformes à la réglementation et aux instructions du fabricant. Après chaque utilisation, les APR doivent bien sûr être décontaminés. Une vérification de l’état général, du bon fonctionnement et du maintien en conformité de l’APR est à réaliser après toute intervention sur l’équipement ou tout événement susceptible d’altérer son efficacité et a minima tous les douze mois.

TRAÇABILITÉ DES CONTRÔLES DES APPAREILS

Tout comme les APR, les matériels de désamiantage utilisés sur chantier doivent être vérifiés selon la notice d’instructions du fabricant et a minima tous les douze mois.

En ce qui concerne la traçabilité des contrôles des appareils, l’arrêté du 8 avril 2013 impose que les résultats des contrôles soient consignés dans le registre de sécurité en précisant les dates et les résultats des mesurages d’empoussièrement, les résultats du contrôle du respect de la valeur limite d’exposition professionnelle, les justificatifs du maintien en état et du renouvellement des moyens de protection, les paramètres de surveillance du chantier, les attestations de consignation des réseaux, les rapports des installations et des équipements soumis à vérification périodique.

Les équipes BEST sont à votre disposition pour vous aider à remplir ces obligations légales, pour assurer la maintenance de vos matériels, qu’ils soient loués ou non, et pour réaliser tous les contrôles nécessaires à une sécurité maximum.